Être un artiste

Soutenir un créateur de contenu

Vous aimez des artistes, streamers ou youtubers qui vous apportent un petit quelque chose dans votre vie ? J’aimerai vous expliquer pourquoi et surtout comment soutenir un créateur de contenu !

Ça fait longtemps que je souhaite aborder ce sujet mais je n’étais pas certaine de trouver les bons mots. À dire vrai, j’avais peur de donner l’impression de chouiner pour obtenir moi-même du soutient. Je vous le dit tout de suite, ce n’est pas du tout le message que je souhaite véhiculer. Ma situation est telle qu’elle est et je ne regrette absolument pas mes choix. Je trouve que j’ai une communauté merveilleuse et j’en éprouve une réelle gratitude.

J’ai donc fini par mettre l’article de côté pendant de nombreuses semaines… Mais sous un autre angle, je pense qu’il est important de parler de ce sujet. Entrons donc dans le vif du sujet… Pourquoi et comment soutenir les créateurs de contenu ?

Soutenir un créateur de contenu

Parce que même s’il est gratuit, un contenu demande beaucoup d’investissement à son créateur

Les créateurs en banqueroute avant même de démarrer ?

Beaucoup de personnes pensent que les créateurs de contenus s’en sortent particulièrement bien. On pense que les publicités permettent de rémunérer le créateur. On s’imagine aussi que la plateforme fournissant ce service verse de l’argent à ces créateurs afin de couvrir leurs frais. Et bien dans les faits… Pas forcément.

Lorsque vous profitez d’un live Twitch ou des conseils d’un tuto YouTube, vous profitez d’un contenu gratuit. Le live vous a permis de passer un bon moment de détente… Et le tuto vous a aidé à réaliser ce projet dont vous rêviez depuis des semaines. Pour vous proposer ce contenu, le créateur a besoin de matériel comme une webcam/caméra, un micro et tout ce qui lui sert à la création de son contenu (matériel créatif pour les artistes, jeux vidéos pour les gamers). Avec tout ça à financer, le créateur est déjà en trésorerie négative avant même de commencer…

 

tirelire cassée

Concernant les pubs, l’argent qui en résulte ne revient pas forcément au créateur de contenu. Selon la plateforme d’hébergement (Twitch et Youtube, par exemple), le créateur ne touche qu’un faible pourcentage. Et encore ! Ça dépend des conditions d’utilisation de la dite plateforme. Il faut systématiquement que le créateur de contenu ait une communauté conséquente pour que l’option se débloque. Ça lui rajoute un peu de crème dans les épinards, mais c’est loin de couvrir tous les frais.

Pour la rémunération provenant de la plateforme, les créateurs sont loin de pouvoir compter dessus. En effet, il faut des milliers de vues Youtube ou une bonne flopée d’abonnements Twitch avant d’espérer payer quelques factures. D’autant plus que la plateforme récupère un fort pourcentage sur les éventuels abonnements durement gagnés par les créateurs.

Pour tous les autres ayant une petite à moyenne communauté, c’est juste nada.

Créer jusqu’à l’essoufflement

Une fois que le créateur a son matériel, il va passer un temps considérable pour réaliser son contenu gratuit. Cela se compte en heures voire en jours, réellement. Seule la surface de l’iceberg est réellement publiée, parce que c’est bien plus sympa de vous proposer un tuto de 10 min clé en main que les 10h/20h de préparations en amont. Mais tout ceci, ça reste un boulot de titan.

Donc oui, on peut pointer du doigt que cette personne n’est pas obligée de réaliser ce contenu, ni même de le partager gratuitement, et donc qu’on ne lui doit rien. Je suis parfaitement d’accord sur ce principe. Mais il faut aussi être réaliste : sans soutient, le créateur  finit par s’essouffler, autant financièrement que mentalement. Parce qu’il y a toujours de nouvelles choses à financer, l’investissement est permanent, et que créer un contenu régulier sans avoir le moindre retour, c’est réellement épuisant.

Dans ces conditions, beaucoup de créateurs se voient contraints d’arrêter parce qu’ils n’ont plus les finances, ou parce qu’ils ont l’impression de faire tout ça dans le vent. On voit des chaînes se stopper, des boutiques d’artistes se fermer. Vous aimiez ce que cette personne proposait ? Vous êtes déçus et je le comprends, mais malheureusement, c’est trop tard…. Le contenu gratuit s’arrête.

Pour que perdure l’art et la création

Jusque là, je n’ai parlé que des chaînes Youtube et Twitch, mais il n’y a pas que ce contenu ! En effet, toutes les boutiques d’artistes méritent elles aussi un peu d’attention.
Pourquoi ? Parce que ces artistes ou artisans vous proposent des produits que vous ne trouverez jamais sur les grandes markets places.

Vous savez, les grosses structures décident pour vous ce que vous allez aimer demain. Par exemple, les collections pour chaque saison sont  décidées au moins 1 an à l’avance. Vous n’avez pas remarqué, cette mode de l’ananas il y a de ça 2 ou 3 ans ? On en voyait partout ! Et si vous aviez envie d’un peu d’autre chose, ce n’était pas possible d’en trouver puisqu’il n’y avait quasi que de ça….

RedAliceShyEmote ⒸZydia
Je n’ai rien contre les ananas ou cette manière de consommer.

Je ne suis personne pour juger le choix des uns et des autres et je ne me le permettrai pas. Si vous avez envie d’un t-shirt ananas, faites comme vous le sentez!

Les artistes, quant à eux, vous proposent un contenu différent de ces codes pré-établis par les dures lois du marché. Leurs oeuvres ont par moment quelques petits défauts qui font qu’elles sont uniques, qu’elles ont une âme. Ils vous donnent l’opportunité de découvrir un autre univers, de voir autre chose que le pré-formaté. Ils peuvent également offrir la possibilité d’acquérir des projets sur mesure, s’ils proposent ce qu’on appelle des commissions.

Alors oui, leurs projets sont à un prix bien plus élevés que du made in China… Mais tout est réalisé à la main, et une fois de plus, ça représente un boulot de titan.

Concrètement, que faire pour soutenir un créateur de contenu ?

Quand on pense à soutenir un créateur de contenu, on pense tout de suite au soutient financier. Bien sur, ce dernier va clairement aider à développer un contenu, et il existe d’ailleurs de nombreuses manières d’y parvenir. Parmi eux, on retrouve les dons via des plateformes dédiées (Tipeeestream, Streamlabs, Utip etc.), les abonnements (Patreon, Utip, etc.), et les financements participatifs (Ulule, kickstarter, etc.)
Mais il n’y a pas que les dons d’argent
pour soutenir un créateur de contenu gratuit ! Et d’ailleurs, je trouve ça très triste de ne penser qu’à cette manière d’aider une personne.

En réalité, il existe de nombreuses manière de soutenir un créateur de contenu et je vais vous en faire une liste des plus importantes. Bien sur, vous n’êtes pas obligé de faire l’ensemble des points cités ci-dessous, ni même d’en faire un tout court. Nous sommes libres de nos actes donc chacun fait ce qu’il veut sans avoir à se justifier de quoique ce soit. Ce ne sont que des pistes pour soutenir une personne dont vous appréciez le travail, ni plus ni moins.

1 – réagir aux publications

pouceCela revient à commenter ou réagir aux publications de cette personne sur les différentes plateformes qu’elle utilise. Un petit « pouce bleu » sur Youtube, un like sur Facebook ou même un RT sur Twitter permet d’être mieux référencé et donc de gagner en visibilité. Lorsque l’on débute, on est malheureusement inconnu au bataillon. On aura beau passer un temps phénoménal pour proposer un contenu de qualité, il ne sera jamais vu/découvert si l’on n’a aucun public.

Pour se faire connaître, on ne peut rien faire de plus que d’espérer avoir un peu de bouche à oreille… Voilà pourquoi il est important de réagir aux publications. En plus, ça ne prend concrètement que quelques secondes !

2 – être présent

groupePour ceux et celles qui réalisent des streams sur Youtube, Twitch ou toute autre plateforme, ils ont clairement besoin de public dans leur tchat. Un live sans personne, c’est vraiment morne et monotone… D’ailleurs, l’ambiance générale d’un live dépend certes du streamer, mais aussi des commentaires dans le tchat.

Enfin, même si vous ne pouvez être entièrement présent parce que vous avez 36 000 autres choses à faire, vous pouvez toujours laisser le stream sur un onglet en fond. Tout comme les « likes » Facebook ou les « pouces bleus » de Youtube, le nombre de personnes connectées lors d’un live permet d’être mieux référencé et donc de gagner en visibilité.

3 – exprimez-vous !

commenter !Vous aimez le contenu gratuit que vous propose une personne en particulier ? Dites-le lui ! Je sais, dit comme ça, ça semble assez absurde et pourtant… Je pense qu’on a tous visionné une vidéo Youtube qui nous a réellement plu sans mettre le moindre pouce bleu ou réagir dans les commentaires. Et pourtant, un simple « c’est chouette » peut vraiment motiver le créateur ! Il saura que le travail mis en place n’aura pas été vain.

4 – utiliser les outils gratuits mis à disposition pour soutenir un créateur de contenu (clipeee, utip)

outils pour soutenir les créateurs de contenu

De nombreux services gratuits se sont développés afin de soutenir un créateur de contenu contre un peu de votre temps. Le principe ? Vous vous rendez sur leur page de soutient et vous visionnez une courte publicité ou un clip vidéo. En contrepartie, les plateformes concernées reversent quelques cents à la personne que vous avez décidé d’aider. Au final, ce n’est pas pire que de tomber sur les pubs à la TV, même si je comprends que certains n’apprécient pas ce système. Il n’y a, de toute manière, absolument rien d’obligatoire.

Les outils que j’ai personnellement choisis, et pourquoi

Depuis mes débuts sur Twitch, ma communauté m’a pas mal sollicitée afin que je débloque certains outils. Si cela peut vous aider à vous faire une idée, voici ceux que j’ai personnellement activés :

  • les abonnements et dons via Twitch,
  • les publicités via ma page Utip,
  • un lien de don via Tipeeestream,
  • les clipeee disponibles sur ma page de don Tipeeestream, mais ce dernier outil est clairement le moins utilisé de tous. Je songe d’ailleurs à le désactiver.

C’est avant tout ma communauté qui a exprimée le souhait de me soutenir et surtout par quel biais. Je pense que c’est important d’être à l’écoute de sa communauté et d’utiliser les éléments que cette dernière aime. Vous aurez beau mettre en place tout un système de soutient, si votre communauté n’adhère pas, ça n’aboutira sur rien. Donc n’hésitez pas à ouvrir le dialogue avec elle afin de définir quelle est la meilleure approche, et ce pour tout le monde !

RedAliceCoeur
Emote ⒸZydia

Partagez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *