Bien débuter la polymère

Pâtes autodurcissantes sans cuisson

Les pâtes autodurcissantes sèchent à l’air libre et n’ont pas besoin de cuisson pour se solidifier. Cette caractéristique peut aussi bien être un avantage qu’un inconvénient. En effet, lors de projets très complexes, travailler contre la montre peut s’avérer compliqué. Mais pour de grandes pièces ne pouvant pas rentrer dans un four, ce genre de pâte devient un véritable atout !

Pâtes autodurcissantes sans cuisson

Les avantages des pâtes autodurcissantes sans cuisson

Les pâtes autodurcissantes sont généralement les moins chères sur le marché. Pour débuter, ça peut vous intéresser, car l’investissement de départ est moindre. Pour réaliser des activités manuelles avec des enfants également, on trouvera facilement notre bonheur.

Comme cité plus haut, le fait que cette pâte ne nécessite pas de cuisson ouvre à beaucoup de possibilités. Entre autre, réaliser de grands projets devient possible puisque vous n’avez pas à composer avec la taille de votre four. Et comme on n’a pas besoin de faire cuir notre modelage, on peut également imaginer recouvrir différents matériaux. Je pense à des bouteilles en plastiques, par exemple, que l’on peut recycler en de jolies décorations. Habillées de murs colorés, de fenêtres et d’un toit, on peut en faire une belle maison de lutin. Et en y glissant une guirlande lumineuse à LED à l’intérieur, on peut obtenir un aspect magique très facilement.

Les limites des pâtes autodurcissantes sans cuisson

De manière globale, les pâtes autodurcissantes sont légèrement plus cassantes lors de choc que leurs homologues nécessitant une cuisson. Certaines se rétractent en séchant, donc ne vous étonnez pas si votre projet à perdu quelques millimètres après séchage. Il faut aussi songer à garder sa matière dans un contenu hermétique bien fermé. Une pâte oubliée sur un coin de table risque de se transformer en un gros bloc impossible à modeler !

être patient

Autre petit désagrément : les pâtes autodurcissantes vous demanderont d’être patient ! En effet, le temps de séchage sera bien plus long qu’une cuisson. Et même si ce dernier est variable d’une marque à une autre, il vous faudra malgré tout comptez plusieurs heures. Si vous avez un timing très serré pour réaliser votre projet, ça risque d’être compliqué !

Il existe beaucoup de marques proposant leur pâte autodurcissante, et c’est très compliqué d’en faire parfaitement le tour. Je vais vous parler ici des marques les plus connues mais aussi celles qui, de mon point de vue, sont clairement à découvrir !

Plastiroc, la pâte autodurcissante sans cuisson très connue de Giotto

La pâte autodurcissante proposée par la marque Giotto, le ou la plastiroc, est certainement l’une des plus connue. Elle est très abordable niveau prix et permet tout un panel de réalisations. On peut en faire un vase, une coupelle, un buste, une boîte, des décorations à suspendre, un bougeoir… La liste peut être très longue en fonction de votre inspiration et votre imagination !

Giotto Plastiroc

Les avantages de la Plastiroc

Même si elle ne fait clairement pas partie des matériaux les plus légers, cette pâte minérale ne se rétracte pas lors de son séchage, ce qui est un véritable atout. Elle peut s’appliquer sur différents supports, comme le bois, le carton, la terre cuite mais aussi le verre. Il est possible de la poncer une fois sèche, mais comme elle possède de petites fibres à l’intérieur, il sera difficile d’obtenir un résultat parfaitement lisse. Elle se peint très bien et peut même se vernir.

Elle est assez agréable à utiliser mais pensez à vous armer d’un bol d’eau pour humidifier régulièrement vos mains ainsi que votre matière. C’est d’ailleurs le second gros point fort de cette pâte : le temps de travail n’est pas aussi limité que pour d’autres pâtes autodurcissantes sans cuisson, car tant qu’on l’humidifie, on peut continuer à la modeler. D’ailleurs, si vous avez un projet compliqué et que vous savez que vous allez échelonner votre travail sur plusieurs séances, du Plastiroc frais peut facilement se rajouter sur votre précédente session de modelage, même si votre projet à eu le temps de sécher entre temps. Bien sur, une fois sec, à part poncer, il va vous être impossible de remodeler les parties déjà sèches, mais vous pouvez y rajouter autant de couches ou d’éléments frais que vous le souhaitez.

Les petits moins de la Plastiroc

serviettes

Part contre, comme il est question d’une matière qui se dilue à l’eau, vous allez en avoir plein les doigts ainsi que sur vos outils, comme avec de l’argile. Pensez à garder un chiffon ou une vieille serviette à côté de vous afin de pouvoir vous essuyez les mains en fin de modelage.

De plus, elle a une odeur de colle assez présente. Personnellement, j’aime beaucoup son toucher ainsi que son parfum, mais pour les personnes qui préfèrent des matériaux qui ne sentent quasi rien, ce n’est probablement pas la pâte la plus adaptée.

DarwiClassic, DarwiTerracota et DAS

Pâte à modeler Darwi et DAS

Les bons côtés de la Darwi et de la DAS

La DarwiClassic, celle qui est blanche, et la DarwiTerracota, celle qui est couleur « terre », sont très similaires à la pâte DAS qui se trouve également en blanc et en couleur terre cuite. Pour avoir testé ces deux marques, je n’ai pas trouvé de différences significatives entre elles. Elles sont toutes les deux très agréables à utiliser, très malléables et douces. Les deux possèdent une petite odeur mais je trouve personnellement le parfum agréable. Elles se travaillent et se lissent facilement, se poncent et se peignent très bien. Autre point positif : elles ne se rétractent pas en séchant, ce qui évite de prévoir un taux de rétractation qui est toujours délicat à estimer.

Les moins bons côtés de la Darwi et de la DAS

Ces deux pâtes ont par contre la particularité d’avoir un poids non négligeable. Cependant, selon votre projet, ça peut-être un véritable atout ! En réalisant un support pour tenir un téléphone à la vertical, par exemple. La densité de la pâte est de ca cas indispensable pour que le projet ne bascule pas en arrière.

Fimo Air, la pâte autodurcissante sans cuisson de la marque Fimo !

Fimo Air

Les points positifs de la Fimo Air

La Fimo Air n’a pratiquement pas d’odeur, et le peu qu’elle dégage ne sent pas mauvais. Elle est agréable au toucher et est particulièrement légère, donc on peut envisager de faire des déco à suspendre sans trop s’inquiéter de son poids. Je n’ai pas non plus observé de rétractation lors de son séchage, ce qui est également agréable.

Les points négatifs de la Fimo Air

Je ne vais pas vous le cacher, parmi toute les pâtes autodurcissantes sans cuisson que j’ai eu a tester, la Fimo Air est celle que j’apprécie le moins. Elle attrape rapidement les petites fibres de laine ou tout autre vêtement que l’on porte. Donc si on veut un résultat propre et fini, il faut soit s’armer d’une patience légendaire, soit prévoir de peindre le projet final ! Je la trouve aussi assez difficile à lisser avec très peu d’élasticité. Elle se replie sur elle-même comme de petites boulettes de papier si on essaie de réaliser des pétales de fleurs, par exemple.

Honnêtement, on ne peut pas dire que ce soit une pâte que j’affectionne réellement, mais pour faire de petits projets avec des enfants, c’est surement une belle découverte, mais quitte à partir sur une pâte séchant à l’air libre, je préfère largement la Padico Hearty ou même celle de la marque DAS.

NoteFimo est également très connue pour ses pâtes polymères à cuisson.
Pour en apprendre plus à leur propos, je vous invite à découvrir cet article dédié aux pâtes polymères à cuir.

Porcelaine froide, PAM ou WEPAM

WEPAM

Les atouts de la porcelaine froide

La porcelaine froide est généralement abrégée PAM, et elle est commercialisée par la marque Cléopâtre sous le nom de WEPAM. C’est une pâte dont la texture ressemble vraiment à de la pâte à modeler pour enfants. On peut la trouver déjà colorée ou bien la peindre une fois durcie. Au-delà du fait qu’elle soit très peu chère, on peut facilement s’en concocter à la maison avec de la colle vinylique, de la farine de maïs, de l’huile et un peu de crème hydratante non grasse. Et quand on suit la recette, on se retrouve avec un coût défiant toute concurrence !

Ses petits bémols

Elle a une odeur de colle, ce que personnellement j’apprécie mais qui ne plait pas forcément à tout le monde. Il faut la travailler relativement vite car la pâte sèche en surface et peut rapidement compliquer les choses. Elle peut aussi avoir tendance à coller aux mains et aux outils, ce qui peut vite agacer. Pour éviter ce petit désagrément, il est conseillé de réaliser sa pâte soit même ou de pétrir l’ensemble du pain de WEPAM avant son utilisation.

La matière se rétracte en séchant, donc c’est également à prévoir si vous avez dans l’idée d’obtenir un projet au millimètre prêt. D’ailleurs, attention à d’éventuelles craquelures si votre projet sèche trop vite. Dans ces cas là, il faudra combler les fissures avec un peu de pâte de la même couleur. Enfin, la couleur fonce également lors du séchage, il faut donc anticiper ce changement de teinte lors du modelage.

Figurine pâte autodurcissante (porcelaine froide WEPAM) par Maëvelle

Je n’ai personnellement pas trop accroché à cette matière, je n’ai donc jamais cherché à améliorer mes techniques de modelage la concernant. Cependant, il existe bon nombre de personnes qui se sont spécialisées dedans et qui font des projets absolument superbes. Je vous invite d’ailleurs à découvrir le blog de Maëvelle&Fantaisies tant je suis admirative de ses projets en porcelaine froide.

Padico Hearty

Ce qui me plait avec la Hearty

Padico Hearty White

Pour réaliser de petits projets fins et légers, la PadicoHearty qui nous est clairement mon coup de cœur. Je trouve cette pâte autodurcissante sans cuisson réellement agréable à travailler. Elle sent bon, elle est moelleuse, douce au toucher. De plus, elle permet de réaliser des couches très fines de pâte sans s’effriter ni se casser. Cette pâte est également extrêmement légère comparée à de l’argile autordurcissante ou même à la Plastiroc. Elle se découpe et se peint très bien.

J’ai personnellement pris beaucoup de plaisir à réaliser ces petites fleurs de cerisiers avec cette pâte très légère. Collées sur des punaises, elles mettent un peu de couleur sur un tableau !

Fleurs de cerisiers en Hearty

Ce que j’apprécie moins

Son prix légèrement élevé par rapport à ses concurrentes, probablement parce qu’elle est importée du Japon. Elle se trouve par contre facilement dans certaines boutiques en ligne, comme les autres marques citées dans cet article. Le second petit point négatif, c’est qu’un coup d’ongle va marquer sa surface une fois qu’elle sera sèche. Donc l’envisager pour faire des fleurs sur une barrette à cheveux, pourquoi pas… Mais pour une bague soumise aux chocs et aux frottements, j’ai peur qu’elle ne tienne pas le coup !

Ma conclusion sur les pâtes autodurcissantes sans cuisson

Les pâtes autodurcissantes sont vraiment géniales pour plusieurs raisons. Leur prix est généralement abordable, elles sont faciles à prendre en main et ne nécessitent pas de cuisson. On peut envisager un large panel de projets avec ce genre de matériau. On pourra par exemple réaliser de larges pots colorés en Plastiroc. Ou partir sur des fleurs en Hearty pour faire de légères barrettes à cheveux. On pourra également recouvrir des matières ne pouvant pas passer au four, comme des matières plastiques.

Par contre, gardez à l’esprit que ce genre de pâte autodurcissante sans cuisson a toutefois des limites. Ne partez pas sur ce genre de matière si vous souhaitez faire des bijoux soumis à des chocs réguliers. Idem même si vous avez dans l’optique de faire de petites figurines de type Warhammer.

NoteVous n’avez pas trouvé votre bonheur parmi toutes ces pâtes autodurcissantes ?
Pas de panique ! Vous le trouverez peut-être du côté des pâtes polymères à cuire.
Je vous invite à lire cet article qui leur est entièrement consacré !
Partagez-moi !

11 commentaires

  1. NaoReminiscence a dit :

    Super interessant, clair et précis 👍🏻

    1. RedAlice a dit :

      Je suis contente que cet article ait pu t’aider ! Si tu as d’autres questions, n’hésite pas !

  2. Matthieu a dit :

    Bonjour Alice ,
    Je suis tombé sur ton site , en cherchant « la meilleure pâte pour fabriquer des figurines ». Et j’ai remarqué la petite phrase, concernant les figurines warhammer . Je suis clairement dans cet optique la , disons que j’en ai mouler pas mal (pâte oyumaru) , et tirage en plastiroc, wepam , porcelaine froide (DIY) … un peu en miliput. Est ce que tu as essayé d’en faire , où qu’elle pâte me conseillerais -tu ?

    1. RedAlice a dit :

      Bonjour Matthieu,
      J’ai déjà réalisé de très petits projets, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de réaliser de figurines de ce genre (c’est prévu pour cette fin d’année, je viens de recevoir de la greenstuff).
      C’est d’ailleurs sous les bons conseils d’amis artistes réalisant de très petites figurines que j’ai opté pour cette pâte. De manière globale, pour sculpter ce genre de projets, il est conseillé d’utiliser la Brownstuff ou de la Greenstuff, avec une préférence pour la Greenstuff (tu la trouveras sur le site de GreenStuffWorld).
      Elles n’ont pas besoin de cuisson ni l’une ni l’autre. Dans tous les cas, elles ont toutes les deux une forte solidité, ce qui est appréciable sur ce genre de petits projets qui peuvent être fragiles.
      Tu trouveras des exemples de réalisations avec de la greenstuff juste ici : https://www.instagram.com/navarrobugman/

      Par contre, je ne suis par certaine d’avoir compris ta question concernant le tirage. Ca me semble compliqué de réaliser des reproductions avec de la pâte, parce que tu auras des empreintes et non pas des tirages. Dans tous les cas, je pense que les pâtes que tu as citées risque de te décevoir.
      Le plastiroc contient de petites fibres qui vont rendre tes empruntes peu nettes.
      La Wepam ou la porcelaine froide risque de manquer de solidité. Il est à mon avis compliqué de ne pas casser d’éléments de ta figurine une fois sèche.

  3. Matthieu a dit :

    Alors je me suis peut-être mal exprimé.. Je ne fais pas de sculpture, seulement du moulage , reproduction de figurines (casting).
    Pour les pâtes que tu m’a cité, greenstuff , c’est évidemment la plus couramment utilisés pour ce genre de projet. Mais elle reste assez cher .
    J’ai déjà réalisé quelques figurines avec de la plastiroc (même peintes), je pourrais te montrer ici? Ce que je cherche c’est comment améliorer cette pâte (car j’en ai pas mal 😅), la rendre plus lisse car oui le rendue est « fibreu », et plus résistante .

    1. RedAlice a dit :

      Hm… Si je comprends bien, tu fais des moulages de figurines que tu as achetées ? Je suis désolée d’avoir à mettre les pieds dans le plat, mais si c’est le cas, ce n’est pas légal.
      Tu sais, reproduire des projets réalisés par d’autres, c’est leur voler leur travail. Je pense que j’en serai malade, si des personnes faisait du recast de mes projets sur lesquels j’ai passé 50 à 60h. Les heures de boulot passées sur un projet ne sont pas valorisées, elles seraient juste volées. Au final, les artistes qui galèrent déjà à vivre de leur travail finissent par fermer boutique. Après, on va s’étonner de ne plus trouver de nouveaux projets d’un artiste qu’on aura volé…

  4. Matthieu a dit :

    Cool que tu te lance par la suite. Et merci de ton retour.

  5. Matthieu a dit :

    Oui , sauf que c’est tout à fait toléré si c’est dans un but non lucratif, privé comme c’est le cas pour moi .
    Et ensuite si tu connais la firme Games workshop, je te laisse regarder leur bilan , et ils viennent d’être côté en bourse .
    Donc honnêtement je ne m’en fais pas pour eux .
    Mes projets reste personnel, pour pratiquer le hobby par la suite, et m’ouvrir aux « loisirs créatifs ».

    1. Séb a dit :

      Bonjour Matthieu,

      Je suis désolé de t’annoncer que le recast même de figurines Games Workshop est illégal et puni par la loi même en privé. C’est de la contrefaçon donc c’est un délit. « En cas de contrefaçon, vous encourez une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 300.000 euros d’amende. Peine pouvant aller jusqu’à 7 ans d’emprisonnement et 750.000 euros d’amende en cas de circonstances aggravantes. » Je suis curieux de connaître ta source sur le fait que ce soit légal.
      Etant moi-même figuriniste, ça me fait bondir des personnes qui, par soucis d’économie, préfèrent recast des figurines plutôt que de les acheter sur Ebay ou chez GW. Certes les figurines de chez GW sont cher mais connais-tu le prix d’un moule ? L’entreprise a pu être coté en bourse et se développe grâce à ses clients. Demain, GW ferme. Tu n’auras plus de codex et tu continueras de jouer sur de vieilles versions. Les boites de figurines tels que GW, Corvus Belli, Kimera, Warlord sont vraiment bêtes de ne pas te fournir de quoi faire tes figurines en impression 3D. J’espère pour toi que tu fais la même chose pour ta peinture. Aujourd’hui, on peut récupérer des figurines d’origine (anciennes versions) pour pas cher. J’ai récupéré une armée complète de figurines SDA sur Ebay à 160€, peintes tabletop.

      Bref, oser demander des conseils pour mieux contrefaire à une artiste qui tente de vendre son travail c’est aberrant. Honnêtement, passe ton chemin.

    2. RedAlice a dit :

      C’est illégal, que ce soit pour ton usage personnel ou non. Que tu le fasses te regarde, c’est ton éthique personnel qui est en jeu. Mais comprends que je ne peux pas t’aider.

  6. Matthieu a dit :

    Je comprends , je suis désolé si j’ai pu offensé manqué de respect, c’était pas du tout mon but.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *