Bien débuter la polymère

Comment réussir la cuisson de sa pâte polymère Fimo/Cernit/Sculpey ?

Si vous utilisez une pâte polymère nécessitant une cuisson telle que la Fimo, la Cernit ou la la Sculpey, vous devrez passer par l’étape cruciale du four. Et cette dernière est loin d’être anodine car on peut vite rencontrer de nombreux problèmes. Dans cet article, on va passer en revu l’ensemble des gestes à connaître et surtout ceux à ne pas faire. Le but ? Réussir la cuisson de sa pâte polymère Fimo, Cernit ou Sculpey.

Comment réussir la cuisson de sa Fimo, Cernit, Sculpey ?

Quel four pour la cuisson ?

On me demande souvent si la cuisson de sa pâte polymère Fimo, Cernit ou Sculpey nécessite un four spécifique ou si un four traditionnel de cuisine est suffisant. À ma connaissance, seule l’argile demande une cuisson à plus de 1000°C avec un schéma bien précis de monté puis de descente en température. C’est après cette cuisson longue de plusieurs heures que l’on obtient des projets en terre cuite et que l’on pourra ou non émailler. L’argile nécessite une approche réellement différente de toutes celles que j’ai citées plus haut. Je vous conseille d’ailleurs de vous inscrire à un atelier de découverte si vous souhaitez créer des objets en terre cuite car beaucoup de gestes sont à connaître.

Mais du coup, est-ce qu’on peut utiliser notre four électrique de cuisine pour cuire la pâte polymère ?

Je sais que certaines personnes le font, mais sachez que ce n’est pas recommandé. Dans les règles de sécurités présentes sur les pains de Fimo, il est question de « dédier un four à la cuisson de la Fimo ». Si vous n’avez pas beaucoup de place, vous pouvez toujours investir dans un petit four électrique. Il en existe à des prix tout à fait abordables, comme celui-ci.

Respecter la température de cuisson !

Ce point est vraiment crucial pour réussir la cuisson de sa pâte polymère Fimo, Cernit ou Sculpey. Si votre projet est cuit à trop haute température, il peut fondre, brunir, ou même cloquer… Et tout ça va être très compliqué à rattraper. De plus, il risque de dégager des vapeurs toxiques lors de sa cuisson et… la santé, ça n’a pas de prix, alors prenez vos précautions ! Consultez la notice de votre produit et suivez scrupuleusement les indications concernant la cuisson.

Attention !

Quoiqu’il en soit, même en respectant les consciencieusement les consignes, vous pouvez vous retrouver avec quelques surprises… Tous les artistes polyméristes ont au moins expérimenté « le projet cramé ». Soit parce qu’il était trop près d’une résistance, soit parce que le four est monté trop haut.

Bien placer son projet dans le four

Pour la proximité avec la résistance, je vous suggère de placer judicieusement votre projet dans votre four. Évitez de mettre votre grille tout en bas ni tout en haut et préférez les étages centraux. Aussi, pour protéger l’impact direct de la chaleur de la résistance du haut, vous pouvez également déposer délicatement une feuille d’aluminium sur votre projet. Cette dernière ne pourra rien contre une température trop élevée mais elle évitera que la chaleur n’attaque de petites zones tout en haut de votre projet. Il m’est déjà arrivé que l’extrémité pointue d’oreilles d’elfe brunisse légèrement lors de la cuisson. Si j’avais pensé à mettre cette fameuse feuille de papier aluminium, je n’aurai pas eut ce problème. La feuille de papier d’aluminium peut donc clairement aider à réussir la cuisson de sa pâte polymère, que ce soit de la Fimo, de la Cernit ou de la Sculpey !

Utiliser un thermomètre adapté

Enfin, il est aussi possible que votre four, comme beaucoup de fours, chauffe plus que ce que le thermostat n’indique. Si vous avez un doute sur la chaleur que dégage votre appareil, pensez à vous équiper d’un thermomètre adapté.

Thermomètre FimoJe pensais au début que c’était plutôt gadget et au final, pas du tout ! En m’équipant de ce modèle de marque Fimo, j’ai constaté que mon four montait à 125°C/130°C au lieu des 110°C demandés. Ceci m’a donc permis de mieux régler le thermostat de mon four lors de mes cuissons. Depuis, je n’ai plus eut le moindre souci de « projet cramé ». Comme quoi, être un minimum équipé sauve bien la mise !

Les autres recommandations à absolument garder en tête

Vous l’aurez compris, on ne cuit pas un gâteau ni de la pâte à sel… Donc sans tomber dans la psychose, il est important de prendre quelques précautions :

ne pas utiliser vos outils de modelage pour la cuisine ! C’est un conseil pourtant évident, mais je vous rappelle que la pâte polymère ne doit pas être ingérée. Ainsi, si vous utiliser l’un de vos couteaux pour découper votre pâte, réserver ce dernier exclusivement à cette activité. Cette précaution est indispensable afin de ne pas faire de transfert de résidus de matière dans votre alimentation.

– utiliser des plats dédiés à la cuisson de vos projets en polymère

bien aérer la pièce dans laquelle vous réaliser vos cuissons

– la cuisson doit être réalisée par un adulte (ou sous la supervision d’un adulte).

Les questions qui reviennent fréquemment

question

Cuisson Fimo dans un four à chaleur tournante ?

Il n’y a aucun souci de ce côté-ci tant que vous respecter la température de cuisson indiquée sur les recommandations de votre pâte. Si vous avez un doute quant à la température à laquelle votre four monte, n’hésitez pas à utiliser un thermomètre. J’utilise personnellement ce modèle-ci dont je suis vraiment très contente.

Cuisson Fimo au sèche cheveux/micro-ondes/eau bouillante ?

Clairement, non ! Il existe de nombreux tutos pour cuir votre pâte dans de l’eau bouillante ou via d’autres techniques tout autant farfelues. Vraiment, je vous déconseille vivement de les essayer, et ce pour plusieurs raisons :

vous risquez de vous intoxiquer ! Nous l’avons vu dans les recommandations, si on ne suit pas les recommandations du fabriquant de notre pâte, cette dernière peut libérer des gaz toxiques. Alors si vous ne la cuisez pas au four comme il est spécifiquement mentionné, vous exposez malheureusement votre santé.

– vous avez de grandes chances d’écraser votre projet lors du processus. Dans de l’eau bouillante, votre réalisation peut se retrouver projeter contre les parois de votre casserole et marquer l’impact.

– il est impossible d’obtenir une cuisson homogène avec l’ensemble de ces approches. Votre projet risque d’être cassant ou de présenter des défauts. Ça serait vraiment dommage de gâcher l’ensemble de votre travail de modelage à cause d’une cuisson ratée !

Attention au mode de cuisson

Dans tous les cas, si ces méthodes étaient fiables, les fabricants de pâtes s’empresseraient de les indiquer sur leur paquet. Pourquoi ? Parce que d’avoir d’autres options que le four ménager comme type de cuisson est un atout marketing non négligeable. Si ces autres méthodes ne sont pas indiquées dans les recommandations, c’est qu’il faut passer son chemin !

D’ailleurs, si vous en doutiez encore, il est clairement inscrit dans les instructions de sécurité des pains de Fimo la mention « Ne pas utiliser un four à micro-ondes ».

Cuisson Fimo sur verre ?

Oui, c’est possible, si vous utiliser un support qui supporte le passage au four. Personnellement, j’utilise une vitre de protection trouvée dans un petit cadre qui me sert pour enfourner mes petits projets. C’est assez pratique je trouve, mais ça reste du verre, donc attention à ne pas la faire tomber et donc de vous blesser.

Pourquoi ma pâte Fimo est molle après cuisson ?

La pâte Fimo et toutes les pâtes polymères restent molles lorsqu’elles sont encore à haute température. Elles durcissent en refroidissant, et cette étape peut prendre quelques heures.

être patient

Enfin, si votre projet n’est pas parfaitement dur après total refroidissement, il faut chercher ailleurs :

un temps de cuisson trop court

une température de cuisson trop faible

une méthode de cuisson non adaptée comme celles citées plus haut

Honnêtement, en suivant les recommandations citées dans cet article, il n’y aucune raison pour ne pas réussir la cuisson de sa pâte polymère Fimo, Cernit ou Sculpey. Si tel est encore le cas, il faut vous posez d’autres questions. Avez-vous utilisez un ramollisseur de pâte ? Si oui, vous en avez peut-être trop mis. Utilisez-vous une pâte polymère que vous avez correctement conservée ? Les pâtes peuvent perdre de leur propriétés si elles sont mal stockées.

Quel temps de cuisson pour sa Fimo ?

Le temps de cuisson est indiqué, au même titre que la température de cuisson, sur l’emballage de votre produit. Il est généralement compris entre 15 et 30 minutes.

Cuire sa fimo au heat gun (ou décapeur thermique)

HeatGun pour réussir la cuisson de sa pâte Fimo ?

Pour de toutes petites pièces, c’est théoriquement faisable, mais il va vous être compliqué de maîtriser la température à laquelle votre matière va être exposée. De plus, je pense également que c’est difficile de tenir la chaleur du heat gun pendant 30 min comme il est normalement conseillé. Du coup, je pense que c’est vraiment très compliqué de réussir la cuisson de sa pâte polymère Fimo, Cernit ou Sculpey avec ce genre de procédé. Mieux vaut passer votre chemin….

Personnellement, j’utilise le heat gun pour durcir de petites sphères de pâte afin de réaliser des globes oculaires. Le temps passé sous le heat gun est très rapide, quelques minutes tout au plus. La cuisson n’est donc que partielle, elle ne m’est utile uniquement pour avoir une sphère parfaite pour les yeux. Ces derniers sont ensuite inclus dans de la pâte non cuite afin de réaliser un visage. Ils passent donc au four une fois le projet fini pour une cuisson normale.

Pâte Fimo séchage à l’air libre

Si vous chercher la pâte Fimo qui durcit via un séchage à l’air libre, il vous faut vous tourner vers la Fimo Air. Cette dernière fait partie des pâtes autodurcissantes qui ne nécessitent pas de cuisson. Pour en apprendre plus à ce sujet, je vous invite à lire cet article dédié aux pâtes autodurcissantes.

En conclusion

Vous l’aurez compris, la cuisson de son projet en pâte polymère nécessite de nombreuses précautions qu’il ne faut pas négliger. Ne dépasser ni le temps ni la température de cuisson au risque d’avoir des dégagements de gaz toxiques… D’ailleurs, voici un petit « mémo cuisson » pour vous aider à mieux vous y retrouver. Il liste le temps et la température de cuisson de la Fimo (Soft, Effet & pro) ainsi que des pâtes Cernit et Sculpey.

Temps et température de cuisson Fimo soft effect pro Cernit Sculpey

En cas de doute, vérifiez les indications présentes sur l’emballage du produit. Les recommandations pour la cuisson y sont toujours clairement mentionnées !

Investissez dans un petit four électrique si vous n’en avez pas déjà un, ainsi que dans un thermomètre dédié. Pensez également à aérer la pièce dans laquelle vous réalisez cette cuisson. Enfin, restez zen, car ça ne sert à rien de paniquer. Avec une bonne méthodologie, réussir la cuisson de sa Fimo/Cernit/ Sculpey devient l’une des étapes moins compliquées de toute la création !

NoteVous ne savez pas trop vers quelle pâte vous tournez ?
Je vous invite à lire cet article qui contient toutes les clés pour définir quelle matière est faite pour vous !

 

Partagez-moi !

2 commentaires

  1. Kate a dit :

    Bonjour, merci pour cet article ! Par contre, en voulant faire plaisir à mon fils, j’ ai commandé sur amazon un petit kit… Polymere clay, point. Pas de nom, pas de temps de cuisson rien ! 🙁
    Autre les fameux :
    Clay setting methods include:
    Cuisson au four, vapeur, bouilli et séchoir lolll Du coup, je suis mal barré. Mon petit four électrique, celui que je croyais au moins me sauver la face, n’a pas de choix de température…juste le choix de l’emplacement de mes grilles sur la roulette. Serais je mieux de tout jeter de se produit?
    Merci !

    1. RedAlice a dit :

      Bonjour Kate,
      Je comprends parfaitement votre problématique, et ça me révolte de lire qu’une pâte polymère à cuire puisse se vendre sans température ni temps de cuisson ! C’est comme vous donner les ingrédients d’un gâteau sans vous en donner la recette…

      Vous pourriez investir dans un thermomètre « fimo » pour vous aider. C’est un petit coût (bien qu’il soit actuellement en promo sur Amazon -> https://urlz.fr/e5N0 ), mais en faisant quelques tests à vide, vous pourriez connaître la température de votre petit four électriques… Cependant, si la température n’est pas du tout la bonne, vu que vous ne pouvez pas la régler, vous allez avoir du mal à cuir votre polymère sans qu’elle ne bulle/fonde et donc sans danger. D’autant qu’effectivement, si vous n’avez aucune indication, ça risque d’être compliqué de trouver la bonne.

      Peut-être que la solution serait de basculer sur des pâtes autodurcissantes ? J’ai réalisé un article dédié juste ici, si ce dernier peut vous aider à vous y retrouver -> https://redalicecreations.com/pates-autodurcissantes-sans-cuisson/
      Je n’ai pas traité les pâtes spécifiquement destinées aux enfants, mais la pâte Silk Clay est super agréable. Vous pouvez trouver un kit de plusieurs couleurs jusste par ici -> https://urlz.fr/e5NK , ainsi que diverses kits pour réaliser de petits personnages ( https://urlz.fr/e5NP ) ou de petites marionnettes à doigts ( https://urlz.fr/e5NT ).

      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *