Bien débuter la polymère

Comment éviter les traces de doigts sur sa Fimo

Rien de tel que des traces de doigts ou une pâte Fimo mal lissée pour gâcher les finitions d’un projet ! Et c’est d’ailleurs ces dernières qui feront toute la différence entre une oeuvre réussie et une moins aboutie… Dans cet article, je vous livre toutes mes astuces pour éviter les traces de doigts sur votre Fimo. De quoi parfaitement lisser votre pâte polymère et donc avoir des finitions comme un pro !

Comment éviter les traces de doigts sur la Fimo ?

Portez des gants

 

C’est une solution que beaucoup de personnes utilisent et recommandent pour éviter les traces de doigts sur sa Fimo (ou tout autre pâte polymère). Les gants ont d’ailleurs plusieurs avantages :

  • empêcher la moindre emprunte digitale de s’installer sur votre projet
  • éviter de coller d’éventuelles poussières présentes sur vos mains dans la pâte
  • protéger ses mains car certaines pâtes comme la Fimo peuvent s’accumuler sur vos doigts (même si ça part très bien en les lavants)

 

Porter des gants pour éviter les traces de doigts sur sa Fimo

Cependant, je trouve que cette option a aussi des défauts qu’il ne faut pas négliger :

  • on ne sent pas la pâte sous les doigts donc le ressenti peut-être très différent. Personnellement, je suis très mauvaise avec des gants, je perds beaucoup de mes repères
  • les gants peuvent faire des traces quand leur matière fait un « pli ». C’est certes moins disgracieux que des traces de doigts, mais ça crée un autre soucis.
  • très peu écologiques, parce que si vous utilisez des pâtes colorées qui s’accrochent à votre gant, vous allez devoir changer de paire à chaque nouvelles couleur pour éviter qu’elle ne tâche les couleurs suivantes. Et ça peut aller très vite…

Cependant, si vous avez l’occasion de tester, cette option peut tout à fait vous convenir ! Mais si vous êtes comme moi, mieux vaut se tourner vers d’autres astuces…

Les lingettes pour bébé

Lingettes pour bébé pour éviter les traces de doigts sur sa Fimo

Cette option marche franchement très bien ! Avant la cuisson de votre projet, passer une lingette pour bébé sur l’ensemble de votre projet. Ceci va permettre de retirer toutes les petites traces disgracieuses à la surface mais aussi les éventuelles petites poussières qui auraient pu s’y loger. C’est d’autant plus utile lorsque l’on utilise de la pâte colorée telle que de la Fimo, de la Cernit ou de la Sculpey III.

La marque des lingettes pour bébé importe peu. Veillez par contre à ne pas trop en « abuser » sur une même surface, car vous risquez de détremper votre pâte qui risque de « granuler ». Attention, également, à ne pas refaire de traces avec vos doigts lorsque vous manipuler votre projet lors de son « nettoyage ». Le dernier petit défaut de cette astuce, c’est qu’il faut parfois ruser pour atteindre de petites surfaces. En effet, même en pliant votre lingette nettoyante, l’embout reste peu précis.
Si vous prenez votre temps, vous pouvez obtenir un résultat très propre ainsi que très pro. Voici un exemple d’un projet réalisé en Fimo de couleur et nettoyé avec des lingettes : le résultat est nickel !

Mog réalisé en Fimo

Le pinceau en silicone

Pinceau en silicone pour bien lisser sa Fimo pâte polymère

Je vous en ai déjà parlé dans l’article dédié aux outils, mais je pense sincèrement que celui-ci est un must-have. Pourquoi ? Parce qu’il permet de mettre en forme mais aussi de lisser les zones qui sont difficilement accessibles. Ainsi, on peut facilement éviter de laisser des traces de doigts sur notre Fimo en passant un coup de pinceau silicone. De plus, comme on ne rajoute aucun produit sur notre pâte, on n’a aucun risque d’en modifier les propriétés en la fragilisant.

Il en existe de différentes formes ainsi que de différentes qualités. L’embout en silicone peut ainsi être plus ou moins rigides, et si ce dernier n’est pas assez souple, vous aurez du mal à lisser votre pâte polymère. En effet, les embouts rigides des pinceaux en silicones sont destinés à sculpter, tandis que les embouts plus souples sont destinés aux finitions (et donc à lisser). Faites donc bien attention à vérifier la qualité du silicone lors de l’achat de votre pinceau en silicone !

Le seul petit bémol à cette solution, c’est qu’elle n’enlève pas les petites poussières éventuellement logées dans votre pâte.

Utiliser de l’huile pour bébé

Huile d'mande douce pour bébé pour éviter les traces de doigts sur sa Fimo

Le passage du pinceau silicone n’a pas suffit ? Il va falloir donc sortir votre huile pour bébé ! Personnellement, combiné avec l’option du pinceau silicone, c’est cette option que je préfère, et ce pour plusieurs raisons !

En effet, l’huile minérale est le solvant des pâtes polymères. Vous pouvez ainsi utiliser de l’huile minérale ou de l’huile d’amande douce pour redonner souplesse à une vieille pâte mais aussi pour la lisser ! Armé.e d’un pinceau, on applique l’huile sur les surfaces ayant besoin d’être corrigée. Le passage du pinceau suffit pour enlever les traces qui nous embêtent. Et comme on utilise un composant très proche du solvant présent dans notre pâte, on ne détériore pas ses propriétés ni sa solidité. De plus, on est beaucoup plus précis avec un pinceau qu’avec une lingette ou même un coton tige.

Cuir sur une surface parfaitement lisse

Si vous faites un médaillon, ou tout projet qui doit être plat, vous pouvez le cuir sur une plaque de verre. La surface qui sera en contact avec la plaque en verre ressortira parfaitement lisse et très brillant. vous n’aurez ni besoin de poncer, ni besoin de vernir !

Il faudra par contre veillez à ce que la surface en contact avec le verre soit bien plaquée contre ce dernier. Prenez donc votre temps pour bien préparer votre cuisson, parce qu’une fois passé au four, vous ne pourrez plus revenir en arrière.

NoteVous voulez réussir votre cuisson de pâte polymère ?
Je vous invite à lire cet article dans lequel je vous livre toutes mes astuces pour ne rien rater !

 

Les astuces qui circulent sur le net et que je ne recommande pas

Certaines personnes conseillent d’appliquer de l’acétone ou de l’alcool à 90°. Cette astuce permet d’éviter les traces de doigts sur la Fimo et de lisser les pâtes polymères . Pour ma part, je ne suis pas réellement fan de ce genre de procédé. Pourquoi ? Parce que je trouve ces produits beaucoup trop agressifs. Et probablement parce que j’ai déjà eu des déboires que je ne souhaite à personne…

Panda épuisé

Parce que oui, j’ai déjà testé l’alcool à 90°, et j’ai eut des changements de couleurs dans mes pâtes colorées. J’ai eut aussi la pâte qui s’est mise à « boulocher ». Je sais, dis comme ça, c’est étrange mais… Je vous assure que c’est ce que j’ai observé !
Pour l’acétone, en plus d’être un solvant puissant et donc à manipuler avec grande précaution, je trouve l’odeur difficilement supportable. Les résultats observés avec ont été d’autant plus agressifs qu’avec l’alcool à 90°. J’avais l’impression de décaper la pâte…

Au début, j’ai pensé que ces deux produits n’altéraient que la surface de la pâte. Et en fait, j’ai eut quelques désagréments bien plus grave. En effet, sur un projet sur lequel j’avais passé des heures (une figurine de Djidane de FFIX, que j’avais prévu d’offrir en cadeau), j’ai eut bien plus que de petites bouloches sur la surface. Les jambes se sont fissurées sur leurs tranches quelques semaines après leur cuisson. Autant vous dire que j’ai été particulièrement déçue, car la manière dont la matière avait cédée, c’était tout bonnement irrécupérable.
Ce que je souhaite vous exprimer au travers de cette mauvaise aventure, c’est que de trop « jouer » avec votre pâte polymère, en utilisant des solvants parfois puissants, vous jouez également sur les propriétés de votre pâte. Et ainsi, sa solidité. Vous êtes donc prévenu.e.s !

En conclusion

idée

Vous faites de la Fimo avec des pâtes qui sont colorées ? Tournez-vous plutôt vers les lingettes pour bébé ainsi que la technique de la cuisson sur une plaque en verre. Les lingettes vous permettrons d’enlever les poussières collées dans votre pâte en plus d’éviter de laisser des traces de doigts sur votre Fimo.

Mais si vous faites de la sculpture de bustes et que vous comptez peindre par la suite, l’utilisation du pinceau silicone puis de l’huile pour bébé me semblent les options les plus adaptées. Vous êtes certain.e.s de ne pas modifier les propriétés de votre pâte et donc d’avoir de mauvaises surprises par la suite.

Partagez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *