Réalisations

Un crâne marqué par le sang

Halloween approchant à grand pas, je me suis dit que de vous parler un peu de ce
Il y a un petit moment, maintenant, on m’a demandé quelque chose de spécial : un projet d’inspiration Skyrim, le jeu vidéo.

On a d’abord discuté de l’idée ensemble, afin d’être certaine de bien comprendre les attentes. Je n’ai pas envie de décevoir la personne qui me fait cette demande en étant complètement à côté de la plaque.
Je reçois cette image de référence, ce qui est toujours important pour moi afin de me faire une réelle idée.

BlackDoorDB
Le projet est donc défini comme tel : un crâne d’inspiration Skyrim, avec la main légèrement creusée dans l’os et de laquelle s’écoule le sang.

Je m’attaque donc doucement au projet et, dans ces cas-là, j’aime bien envoyer quelques photos du Work In Progress à la personne concernée.
C’était un réel défi pour moi, car je n’avais jamais sculpté de crâne à proprement parlé. Une tête avec les chairs recouvrant les os, oui, mais ce n’est pas tout à fait la même chose ici. Les volumes sont légèrement différents.

20171220_182014.jpg

D’ailleurs, je m’y suis reprise à deux fois pour les dents : mon premier essais, elles étaient plutôt réussies mais pas assez courbées… or, la mâchoire est un arc de cercle et les dents suivent le mouvement. J’ai tout enlevé puis tout recommencé. Elles ne sont pas tout à fait régulière et c’est aspect m’a plu : il est rare d’avoir une dentition impeccable, et sous un certain angle, ce manque de perfection me semblait plus réaliste par rapport à des dents parfaitement calibrées et alignées.

20171221_105641.jpg

Le volume globale étant créé, j’ai donc attaqué l’empreinte sur le front. J’avais déjà réalisé quelque chose de similaire sur un porte clé d’inspiration Skyrim aussi, mais le projet était ici légèrement incurvé. Il me fallait donc faire attention aux proportions et éviter que l’empreinte ne soit déformée.

J’ai repris exemple sur le porte clé, et j’ai doucement creusé dans la pâte. Il était important pour moi d’avoir des tracés propres, légèrement en profondeur, pour m’assurer une peinture correcte. Sans ce léger relief, il m’aurait été beaucoup plus difficile de délimiter les contours de la main uniquement avec la couleur. Par contre, il fallait également que je veille à ne pas trop creuser en profondeur, de risque de casser cette effet de simple empreinte.

20171221_172414.jpg

A ce stade, j’ai réalisé qu’il y avait un double cercle tout autour de la main… Et honnêtement, ce dernier m’embêtait pour diverses raisons. Cela être périlleux à réaliser afin qu’ils soient bien centrés sur le même point, mais aussi pour trouver de quoi marquer parfaitement les empruntes. J’avais également peur que lors de la mise en couleurs, ce soit très difficile à peindre correctement, et que le résultat soit moyen. Enfin, je trouvais également que ces cercles enfermaient un peu trop le motif de la main. Sans, cela se résumait à « une main ensanglantée qui a déposée son emprunte » qui me plaisait aussi beaucoup. Après confirmation avec la personne concernée, il n’y eut donc pas de double cercle.

Pour les curieux-ses, voici la photo du porte clé « lettre d’assassin » d’inspiration Skyrim dont j’ai parlé un peu plus haut et qui, dans l’idée, s’en rapproche beaucoup !

KC_SkyrimLA_3

Après cuisson, l’étape de la peinture arriva à grands pas ! Il y eut deux options cohérentes pour les couleurs définitives du projet : garder les teintes de l’exemple ou partir dans des tons plus réalistes de vieux ossements. Ce fut la première option qui fut retenues, ce qui complexifia légèrement les ombrés :  il est relativement compliqué de marquer des zones d’ombres sur une teinte déjà très sombre. Ce fut également la même chose sur les zones à éclaircir : si l’on part sur une couleur trop claire par rapport à celle de l’objet, le contraste est trop brutal.
Pourquoi je parle d’ombrés et d’éclaircissements ? Parce que ces légers changements de teintes permettent de révéler l’action de la lumière sur les courbes et donc de mettre en valeurs les volumes construits lors de la sculpture de l’objet.
Bon, clairement, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre en peinture et il y a des personnes qui s’y connaissaient bien plus que moi sur le sujet… Mais c’était pour vous l’expliquer dans les grandes lignes.

Crane skyrimCrane skyrim_2
D’ailleurs, ça y est, on arrive à la fin ! Et vous savez tout quant à la construction de ce projet ! En espérant que la lecture de cet article vous a été agréable et que le résultat final vous a plu.

Quant à moi, je vous donne RDV très vite pour un nouvel article… Prenez soin de vous !

✦✦✦✦✦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s