Uncategorized

Sculpter, plus qu’un loisir, un besoin ?

J’ai commencé la sculpture avec le boom de la FIMO, quand j’étais au Lycée. Les couleurs étaient flashies et c’était sympa de réaliser ses propres bracelets avec les copines. C’était moche, mais le plaisir de créer quelque chose de ses propres mains avait un petit quelque chose de précieux.

J’ai laissé tomber cette activité pendant de nombreuses années au profit de l’écriture -ma seconde passion- et aussi de mes études. Ce n’est qu’il y a 2 ans que j’ai réellement redécouvert ce plaisir de créer à partir d’un morceau de pâte. Rien ne s’est fait en une nuit. Il a fallu apprendre à créer les volumes comme je les imaginais et faire preuve de patience. La dextérité se travaille et les techniques de sculptures également.

Au final, j’ai beaucoup appris dans ce que j’ai longtemps considéré comme un loisir. J’ai vite réalisé que cette activité me permet d’occuper mes mains mais surtout mon esprit dans un projet qui me demande toute ma concentration… J’y oublie ainsi mes tracas quotidiens, le stress de mes journées et puis tout le reste.
Maintenant, c’est bien plus qu’un moment de détente. Le contact avec la matière est réellement addictif, et créer un projet en partant de peu a quelque chose de magique.

Il faut essayer pour comprendre, mais comme le dit si bien Albert Camus,

Créer

Au plaisir de partager avec vous mes joies et mes péripéties sur mes différents projets !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s