Uncategorized

Pourquoi soutenir les créateurs/créatrices de contenu ? – Partie 3 : concrètement, comment faire ?

La suite et fin de l’article vous parlant du soutient envers les créateurs et les créatrices de contenu, et toutes les options pour les aider du mieux qu’on le peut.

Après un 1er jet, j’ai réalisé combien cet article était long, et j’ai donc décidé de le découper en 3 parties. Si vous n’avez pas le cœur de tout lire, faites comme bon vous semble ! Je vous ai rajouté des liens des deux autres parties afin de naviguer plus facilement d’un paragraphe à un autre toute à la fin.

3. Concrètement, que faire pour soutenir un créateur ou une créatrice de contenu ?

Non, il n’y a pas que les dons d’argent qui aide quelqu’un qui va vous proposer un contenu gratuitement. Et d’ailleurs, je trouve ça très triste de ne penser qu’à cette manière de soutenir une personne créant un contenu gratuit.

En réalité, il existe de nombreuses manière de soutenir un créateur/une créatrice de contenu et je vais tenter de vous en faire une liste exhaustive -tout du moins, du mieux que je le peux-
Bien sur, vous n’êtes pas obligé de faire l’ensemble des points cités ci-dessous, ni même d’en faire un tout court. Nous sommes libres de nos actes donc chacun fait ce qu’il veut sans avoir à se justifier de quoique ce soit.
Ceci ne sont que des pistes pour soutenir une personne dont vous appréciez le travail, ni plus ni moins.

rock-1771913_640

Lire la suite « Pourquoi soutenir les créateurs/créatrices de contenu ? – Partie 3 : concrètement, comment faire ? »

Uncategorized

Pourquoi soutenir les créateurs/créatrices de contenu ? – Partie 2 : pour l’art et la création

Voici la seconde de l’article vous expliquant pourquoi, selon moi, il est important de soutenir les personnes qui créent du contenu.

Après un 1er jet, j’ai réalisé combien cet article était long, et j’ai donc décidé de le découper en 3 parties. Si vous n’avez pas le cœur de tout lire, faites comme bon vous semble ! Je vous ai rajouté des liens des deux autres parties afin de naviguer plus facilement d’un paragraphe à un autre toute à la fin.

2. Pour que perdure l’art et la création

Je parle dans la 1ère partie des contenus gratuits que peuvent proposer des chaînes Youtube et Twitch, mais également de boutiques d’artistes, et je pense qu’il est important de les citer.
Pourquoi ? Parce que ces artistes ou artisans, ils vous proposent du contenu que vous ne trouverez jamais ni sur Amazon ni sur Ebay -ou je ne sais quelle autre market place-. Et les oeuvres qui vous sont proposées, elles apportent de nouvelles choses, elles ne sont pas codifiées par les dures lois du marché. Elles ont par moment quelques petits défauts qui font qu’elles sont uniques et qu’elles ont une réelle âme.

color-pencil-1022033_640

 

Lire la suite « Pourquoi soutenir les créateurs/créatrices de contenu ? – Partie 2 : pour l’art et la création »

Uncategorized

Pourquoi soutenir les créateurs/créatrices de contenu ? – Partie 1 : gratuit mais pas sans travail !

Vous aimez des artistes, artisans, streamers/euses, youtubers/euses ou toute autre personne vous apportant un petit quelque chose dans votre vie ?

J’aimerai vous expliquer pourquoi, de mon point de vue, il est important de soutenir ces personnes, et surtout comment le faire. Parce que sans un public ou sa communauté, il est impossible de développer du contenu ou tout bonnement de poursuivre son activité.

heart-care-1040229_1920

Cela fait très longtemps que je souhaitait aborder ce sujet sur mon blog, mais je n’étais pas certaine de trouver les bons mots alors j’ai fini par mettre l’article de côté pendant de nombreuses semaines…
À dire vrai, j’avais peur de donner la sensation de chouiner pour obtenir moi-même du soutient alors que ce n’est pas du tout le message que je souhaite véhiculer. Ma situation est telle qu’elle est, je trouve que j’ai une communauté merveilleuse qui m’apporte autant de bienveillance qu’elle le peut, et j’en éprouve une réelle gratitude. Malgré tout, je pense qu’il est important de parler de ce sujet qu’est la création de contenu en ligne ou de contenu indépendant.

Après un 1er jet, j’ai réalisé combien cet article était long, et j’ai donc décidé de le découper en 3 parties. Si vous n’avez pas le cœur de tout lire, faites comme bon vous semble ! Je vous ai rajouté des liens des deux autres parties afin de naviguer plus facilement d’un paragraphe à un autre toute à la fin.


Entrons donc dans le vif du sujet… : pourquoi soutenir les créateurs/créatrices de contenu ?

1 . Parce que même s’il est gratuit, un contenu demande beaucoup d’investissement à son créateur / sa créatrice

Lire la suite « Pourquoi soutenir les créateurs/créatrices de contenu ? – Partie 1 : gratuit mais pas sans travail ! »

Uncategorized

Une histoire de Totoro ?

Vous connaissez Mon Voisin Totoro, non ? Cette histoire touchante de cette rencontre entre deux petites filles et cette créature un peu mystique qui vit juste à côté de leur nouvelle maison…
Si vous ne l’avez pas encore visionné, honnêtement, je vous le recommande. Ce film d’animation date de 1988 et n’est donc pas tout jeune, mais je trouve personnellement qu’il vieilli très bien. Il apporte également son petit quelque chose de doux tout en traitant un sujet relativement sérieux, en parallèle. Bref, un incontournable du studio Ghibli, selon mon point de vue, mais ça n’engage bien sur que moi.

Quoiqu’il en soit, ça fait des années que ce Totoro m’inspire puisque j’ai déjà réalisé quelques créations tiré de cet univers, et ce depuis quelques années. Je n’ai malheureusement pas les photos de tout… Et oui, à mes débuts, je ne prenais pas tout systématiquement en photo, et comme je donnais beaucoup de mes projets, je n’ai plus que mes souvenirs…

Bref, j’ai tout de même la trace de cette petite glace d’inspiration Totoro, réalisée vers 2016 (ou dans ces eaux là). De mémoire, elle est en fimo -oui oui, vous avez bien lu !- et le petit bâton de glace doit venir d’un magasin de loisir créatif. Je me souviens avoir pris beaucoup de plaisir à le réaliser. Il s’est transformé par la suite en porte clé et il est parti vers d’autres horizons !

21106831_1897924467139116_7117025500502608891_n

J’ai également fait toute une série de petits aimants. Nous retrouvons donc, dans leur ordre d’apparition :

  • Calcifer (venant du film d’animation Le château ambulant, du studio Ghibli),
  • le « moyen Totoro » ainsi que les fameuses noireaudes (les deux venant tout droit de Mon Voisin Totoro, Ghibli again)
  • les esprits de la forêt (de Princesse Mononoké, toujours du studio Ghibli).

21078712_1897924053805824_7660737623633977733_n

J’ai ensuite fait ce projet pour un très bon ami. Là, on est plus sur du Ghibli que réellement du Totoro, puisque ceci est la lance et le masque de Mononoké accompagnés des esprits de la forêt. Le tout est un fan-art du film d’animation Princesse Mononoké.

21149994_1899021413696088_7945030754010140149_n

Récemment, c’est le chibi Totoro, cette petite boule de poils toute blanche qui court à travers les hautes herbes, que j’ai réalisé. Je trouve d’ailleurs qu’il a un côté très attachant, au travers de son design très simple, mais également au travers de sa gestuelle très enfantine.

chibi_totoro_2

En atelier de terre cuite, j’ai également pris grand plaisir à sculpter ce Totoro endormi contre un pot accueillant un petit melting pot de plantes. Le travail de l’argile est vraiment différent de celui de la pâte polymère -je pourrais d’ailleurs vous en parler dans un prochain post, si jamais le sujet vous intéresse-. Elle permet surtout de réaliser des pièces plus conséquentes, même s’il est bien plus difficile d’y obtenir des détails aussi fin que sur de la pâte polymère.

test_jpeg2

Si vous souhaitez vous rendre compte plus facilement des proportions ainsi que des volumes, voici une toute petite vidéo que j’avais posté sur mon compte instagramm :

Tout ceci pour illustrer qu’un univers, une ambiance qui nous plait, ne peut qu’amener à une vive inspiration, et avec elle l’envie de faire toujours un peu mieux à chaque fois. Bien sur, nous avons droit à l’erreur, et je pense même que de se tromper est important afin d’apprendre et de progresser. Mais l’inspiration, c’est la petite étincelle qui fait démarrer le brasier de la création, en fonction de l’importance que l’on souhaite lui donner.

J’espère que l’univers des films de Miyazaki et du studio Ghibli continueront à m’apporter cette magie qui me donne, à mon tour, l’envie de créer.

Et vous, quel univers vous fait rêver ?

« L’inspiration commence l’œuvre ; la volonté l’achève. »
Citation de Eugène Marbeau ; Les remarques et pensées (1901)

Uncategorized

Quand son outils préféré casse…

C’est le drame !

Non, en vrai, ça n’a pas été si compliqué que cela… Mais sur le moment, j’ai été un peu déstabilisée. Pourquoi ? Parce qu’en règle générale, les sculpteurs ont 1 voire 2 outils qu’ils utilisent à 95 % du temps, et que les autres interviennent de manière bien plus ponctuelle. Je sais, c’est étrange, et je me suis longuement demandée si j’étais un cas à part avant de réaliser que pas du tout.

Quels sont mes outils préférés ?
Celui que j’utilise le plus possède un double embout : un côté « petite faucille » associé à un côté « aiguille ». Je pense que je réalise bien 90 voire 95% de mes sculptures avec.
Le second outils que j’utilise le plus, c’est le shaper, autrement appelé pinceau silicone.
Avec ses deux outils, je peux dire que je peux quasiment tout faire. Les autres outils comme mon shaper à pointe plus fine, ma lame fine pour découper la polymère ou mon cuter de précision viennent en bonus.

Du coup, quand mon côté « petite faucille » s’est coupée nette à sa base, je me suis retrouvée un petit peu… Coincée.
D’autant plus que j’avais cet outils depuis des années et que… Depuis, les magasins avaient arrêtés de le vendre à l’unité par peur de, je cite, que les enfants ne se blessent avec le côté aiguille.

DPQFqhYW4AAWdiU
J’ai eu de la chance, sous un certain angle, quand Amygurumy m’a contactée pour me dire qu’elle avait vu dans un pack d’outils de sculpture, la fameuse « petite faucille » doublée de la « petite aiguille ».
Voilà, j’étais sauvée (et d’ailleurs, un grand merci à Amygurumy !! ), même s’il m’a fallu un petit temps d’adaptation à cette nouvelle faucille qui n’est pas tout à fait la même que celle qui s’était cassée nette.
Quant aux autres outils du pack… Et bien, il faut que je vous avoue que je n’en fais pas grand chose.

Et vous ? Vous avez vous aussi des outils cultes ou un pinceau dont vous ne pourriez pas vous passer ? D’un stylo avec lequel vous prenez toutes vos notes et que si vous le perdez, vous vous sentez perdus ?

Ha ! D’ailleurs, si vous voulez que je vous présente en détail les outils que j’utilise et pourquoi, n’hésitez pas à me le demander. Je tenter de vous préparer un article ou une vidéo avec tout.
Oh ! Parlant de vidéo, j’ai posté il y a quelques jours maintenant mon « set-up », c’est à dire comment je me suis installée. Si ça vous intéresse, ça se passe par ici :

Et la suite est juste là :

Prenez soin de vous !

Uncategorized

Je change de pseudo !

Et oui ! Je voulais attendre début 2019 pour cela, mais une fois avoir trouvé ma « nouvelle identité », je n’en pouvais plus d’attendre.

Pourquoi une telle décision ?
Parce que Red_Elaiss qui, d’origine, s’écrit normalement Red_Elaïss, mais que beaucoup de plateformes n’acceptaient pas le « ï ». Par conséquence, mon pseudo était souvent mal prononcé.
J’avais souvent droit à des « élèsse » (qui me fait penser personnellement à « laisse » tomber), « élèze » (avec des consonances très à l’aise….) ou des « éliasse » (je vous dit vraiment à quoi ça me fait penser ?!).
Bref, on était loin du « élahisse » comme je l’avais imaginé et à force, je ne m’y identifiais plus du tout. Et quand on ne s’identifie plus à son pseudo… On se dit qu’il est grand temps de changer !

logo 500px
Du coup, changement d’avatar, de logo, de bannière pour cet espace qui s’est d’ailleurs renommé RedAliceCreations.com

J’ai déménagé ma chaîne twitch par là : www.twitch.tv/redalicecreations.
Pour Instagram ? @RedAliceCreations, tout simplement.
Concernant Facebook, c’est un peu plus compliqué. On peut m’y retrouver via @RedAliceCreations mais le nom de page est toujours Red_Elaiss pour le moment. J’espère pouvoir le modifier très vite, en fonction de ce que la plateforme me permet.

Le seul hic, c’est pour Twitter où je resterai @red_elaiss. J’ai hésité à déménagé par là-bas également, mais ce compte ayant déjà 10 ans, ça me faisait relativement mal au cœur de l’abandonner.

Dans tous les cas, ça me fait grand bien de changer et de mettre un coup de frais dans les bannières et tout le reste.

On résume ?

Red_Elaiss devient RedAliceCreations.
Les couleurs changent.
Le poinçon de signature « RE » a été remplacé par une étoile contenant un « A ».

poinçon
Niveau réseau sociaux, vous pouvez me retrouver par là bas
✦ Instagram: https://www.instagram.com/redalicecreations/
✦ Twitter :  https://twitter.com/red_elaiss
✦ Facebook: https://www.facebook.com/RedAliceCreations/

Bon, en vrai, ça ne changera pas grand chose dans le sens où… Je vais continuer la sculpture et je partagerai toujours en ligne sur les différentes plateformes !

En espérant que ce changement ne vous chamboule pas de trop…
A bientôt !

Réalisations

Le détraqueur sombre d’Harry Potter

Bonjour ! Je reviens cette semaine avec un projet qui change un peu de d’habitude : un cadre qui avec du relief. Pour le motif, j’ai décidé de réaliser un détraqueur de l’univers d’Harry Potter. Pourquoi cela ? Parce que cette réalisation devait couvrir le thème créatif « sombre ».

Qu’est-ce que le thème créatif ?
Sur le serveur discord, nous vous proposons un nouveau thème tous les 1° du mois et chacun fait sa réalisation sur le support qu’il souhaite. Il n’y a rien à gagner, juste un peu d’entraînement ou de plaisir à créer sur un sujet que nous n’aurions pas abordé de nous-même.

Et le mois qui était en cours pour ce fameux thème créatif se résumait sous le mot « sombre ». J’ai réfléchi longtemps à quoi interpréter sur ce thème et après avoir passé un temps fou sur Pinterest, je me suis arrêtée sur cette idée : le détraqueur de l’univers Harry Potter absorbe toute la volonté d’une personne pour le plonger dans ses propres ténèbres. C’était parfait !

1_sombre

Le réel hic, c’est que ce personnage ressemblant à une faucheuse de la mort flotte dans les airs. Cela aurait été terriblement compliqué de le réaliser en 3D, il m’aurait fallu prévoir un support pour le faire tenir, et les lambeaux de tissus de sa tenue délabrée auraient été très fragiles.

Ma seule solution était donc de représenter la silhouette ainsi que les volumes d’un détraqueur sur une plaque, afin d’avoir un fond. Un peu dans l’idée d’un Han Solo congelé dans la carbonite dans l’épisode V de Star Wars, le détraqueur a finalement pris forme.

capture-e1542358112731.png

A ce stade, j’avais déjà prévu d’inclure cette plaque dans un cadre, afin de pouvoir l’accrocher à un mur ou de le poser sur un meuble. Mais malgré le fait que ce soit à plat, les coins et autres petits reliefs de vêtements restaient malgré tout très fragiles. J’ai donc décidé de réaliser un moulage en silicone puis de faire un coulage en résine noire.
Ca m’a permis de m’entraîner un peu sur cette histoire de silicone et de résine sur lequel je manque encore d’expérience, et aussi de partir d’un objet déjà teinté dans la couleur principale finale. Un peu de peinture dans les tons gris, verts et bleus, et voici le résultat final.

Détraqueur(1)

On voit un peu mieux les volumes sur cette photo prise de 3/4 (ou approximativement sur le côté). D’ailleurs, je réalise sur cette dernière combien ça a été un réel plaisir d’utiliser cette technique de relief sur un projet relativement plat. Ce n’est pas du tout la même construction qu’un projet en réel 3D.

Détraqueur(2)

 

Je n’ai malheureusement pas pris de photos de Work In Progress sur ce projet (j’en prends d’ailleurs de moins en moins), mais si vous avez envie de découvrir tout le processus en vidéo, c’est juste là :

On se retrouve la semaine prochaine ! Prenez soin de vous !