Uncategorized

Quand son outils préféré casse…

C’est le drame !

Non, en vrai, ça n’a pas été si compliqué que cela… Mais sur le moment, j’ai été un peu déstabilisée. Pourquoi ? Parce qu’en règle générale, les sculpteurs ont 1 voire 2 outils qu’ils utilisent à 95 % du temps, et que les autres interviennent de manière bien plus ponctuelle. Je sais, c’est étrange, et je me suis longuement demandée si j’étais un cas à part avant de réaliser que pas du tout.

Quels sont mes outils préférés ?
Celui que j’utilise le plus possède un double embout : un côté « petite faucille » associé à un côté « aiguille ». Je pense que je réalise bien 90 voire 95% de mes sculptures avec.
Le second outils que j’utilise le plus, c’est le shaper, autrement appelé pinceau silicone.
Avec ses deux outils, je peux dire que je peux quasiment tout faire. Les autres outils comme mon shaper à pointe plus fine, ma lame fine pour découper la polymère ou mon cuter de précision viennent en bonus.

Du coup, quand mon côté « petite faucille » s’est coupée nette à sa base, je me suis retrouvée un petit peu… Coincée.
D’autant plus que j’avais cet outils depuis des années et que… Depuis, les magasins avaient arrêtés de le vendre à l’unité par peur de, je cite, que les enfants ne se blessent avec le côté aiguille.

DPQFqhYW4AAWdiU
J’ai eu de la chance, sous un certain angle, quand Amygurumy m’a contactée pour me dire qu’elle avait vu dans un pack d’outils de sculpture, la fameuse « petite faucille » doublée de la « petite aiguille ».
Voilà, j’étais sauvée (et d’ailleurs, un grand merci à Amygurumy !! ), même s’il m’a fallu un petit temps d’adaptation à cette nouvelle faucille qui n’est pas tout à fait la même que celle qui s’était cassée nette.
Quant aux autres outils du pack… Et bien, il faut que je vous avoue que je n’en fais pas grand chose.

Et vous ? Vous avez vous aussi des outils cultes ou un pinceau dont vous ne pourriez pas vous passer ? D’un stylo avec lequel vous prenez toutes vos notes et que si vous le perdez, vous vous sentez perdus ?

Ha ! D’ailleurs, si vous voulez que je vous présente en détail les outils que j’utilise et pourquoi, n’hésitez pas à me le demander. Je tenter de vous préparer un article ou une vidéo avec tout.
Oh ! Parlant de vidéo, j’ai posté il y a quelques jours maintenant mon « set-up », c’est à dire comment je me suis installée. Si ça vous intéresse, ça se passe par ici :

Et la suite est juste là :

Prenez soin de vous !

Uncategorized

Je change de pseudo !

Et oui ! Je voulais attendre début 2019 pour cela, mais une fois avoir trouvé ma « nouvelle identité », je n’en pouvais plus d’attendre.

Pourquoi une telle décision ?
Parce que Red_Elaiss qui, d’origine, s’écrit normalement Red_Elaïss, mais que beaucoup de plateformes n’acceptaient pas le « ï ». Par conséquence, mon pseudo était souvent mal prononcé.
J’avais souvent droit à des « élèsse » (qui me fait penser personnellement à « laisse » tomber), « élèze » (avec des consonances très à l’aise….) ou des « éliasse » (je vous dit vraiment à quoi ça me fait penser ?!).
Bref, on était loin du « élahisse » comme je l’avais imaginé et à force, je ne m’y identifiais plus du tout. Et quand on ne s’identifie plus à son pseudo… On se dit qu’il est grand temps de changer !

logo 500px
Du coup, changement d’avatar, de logo, de bannière pour cet espace qui s’est d’ailleurs renommé RedAliceCreations.com

J’ai déménagé ma chaîne twitch par là : www.twitch.tv/redalicecreations.
Pour Instagram ? @RedAliceCreations, tout simplement.
Concernant Facebook, c’est un peu plus compliqué. On peut m’y retrouver via @RedAliceCreations mais le nom de page est toujours Red_Elaiss pour le moment. J’espère pouvoir le modifier très vite, en fonction de ce que la plateforme me permet.

Le seul hic, c’est pour Twitter où je resterai @red_elaiss. J’ai hésité à déménagé par là-bas également, mais ce compte ayant déjà 10 ans, ça me faisait relativement mal au cœur de l’abandonner.

Dans tous les cas, ça me fait grand bien de changer et de mettre un coup de frais dans les bannières et tout le reste.

On résume ?

Red_Elaiss devient RedAliceCreations.
Les couleurs changent.
Le poinçon de signature « RE » a été remplacé par une étoile contenant un « A ».

poinçon
Niveau réseau sociaux, vous pouvez me retrouver par là bas
✦ Instagram: https://www.instagram.com/redalicecreations/
✦ Twitter :  https://twitter.com/red_elaiss
✦ Facebook: https://www.facebook.com/RedAliceCreations/

Bon, en vrai, ça ne changera pas grand chose dans le sens où… Je vais continuer la sculpture et je partagerai toujours en ligne sur les différentes plateformes !

En espérant que ce changement ne vous chamboule pas de trop…
A bientôt !

Réalisations

Le détraqueur sombre d’Harry Potter

Bonjour ! Je reviens cette semaine avec un projet qui change un peu de d’habitude : un cadre qui avec du relief. Pour le motif, j’ai décidé de réaliser un détraqueur de l’univers d’Harry Potter. Pourquoi cela ? Parce que cette réalisation devait couvrir le thème créatif « sombre ».

Qu’est-ce que le thème créatif ?
Sur le serveur discord, nous vous proposons un nouveau thème tous les 1° du mois et chacun fait sa réalisation sur le support qu’il souhaite. Il n’y a rien à gagner, juste un peu d’entraînement ou de plaisir à créer sur un sujet que nous n’aurions pas abordé de nous-même.

Et le mois qui était en cours pour ce fameux thème créatif se résumait sous le mot « sombre ». J’ai réfléchi longtemps à quoi interpréter sur ce thème et après avoir passé un temps fou sur Pinterest, je me suis arrêtée sur cette idée : le détraqueur de l’univers Harry Potter absorbe toute la volonté d’une personne pour le plonger dans ses propres ténèbres. C’était parfait !

1_sombre

Le réel hic, c’est que ce personnage ressemblant à une faucheuse de la mort flotte dans les airs. Cela aurait été terriblement compliqué de le réaliser en 3D, il m’aurait fallu prévoir un support pour le faire tenir, et les lambeaux de tissus de sa tenue délabrée auraient été très fragiles.

Ma seule solution était donc de représenter la silhouette ainsi que les volumes d’un détraqueur sur une plaque, afin d’avoir un fond. Un peu dans l’idée d’un Han Solo congelé dans la carbonite dans l’épisode V de Star Wars, le détraqueur a finalement pris forme.

capture-e1542358112731.png

A ce stade, j’avais déjà prévu d’inclure cette plaque dans un cadre, afin de pouvoir l’accrocher à un mur ou de le poser sur un meuble. Mais malgré le fait que ce soit à plat, les coins et autres petits reliefs de vêtements restaient malgré tout très fragiles. J’ai donc décidé de réaliser un moulage en silicone puis de faire un coulage en résine noire.
Ca m’a permis de m’entraîner un peu sur cette histoire de silicone et de résine sur lequel je manque encore d’expérience, et aussi de partir d’un objet déjà teinté dans la couleur principale finale. Un peu de peinture dans les tons gris, verts et bleus, et voici le résultat final.

Détraqueur(1)

On voit un peu mieux les volumes sur cette photo prise de 3/4 (ou approximativement sur le côté). D’ailleurs, je réalise sur cette dernière combien ça a été un réel plaisir d’utiliser cette technique de relief sur un projet relativement plat. Ce n’est pas du tout la même construction qu’un projet en réel 3D.

Détraqueur(2)

 

Je n’ai malheureusement pas pris de photos de Work In Progress sur ce projet (j’en prends d’ailleurs de moins en moins), mais si vous avez envie de découvrir tout le processus en vidéo, c’est juste là :

On se retrouve la semaine prochaine ! Prenez soin de vous !

Chibi·Giveaway·Réalisations

Chibi Venom, un projet qui a des dents !

Je sais, je suis légèrement en retard pour cet article qui aurait normalement dû paraître ce week-end, mais que voulez-vous, je suis par moment tête en l’air !

Bref… Pour le thème d’Halloween de cette année, Marvel nous a offert une belle inspiration avec la sortie de Venom au cinéma.
Du coup, il m’était assez naturel de le réaliser courant Octobre, et ce fut sous sa version chibi qu’il prit forme. De fil en aiguille, il devint le lot du giveaway du mois d’Octobre.

chibi_venom
Le plus compliqué à été de lui réaliser ce charmant sourire. Les dents se superposent et sont tellement acérées que la pâte polymère avait tendance à ne pas tenir en place…
Pour un peu plus de fun, j’ai opté pour un vernis brillant pour les dents ainsi que pour les yeux -même si, je vous l’accorde, ça ne se voit pas trop sur la photo-. Ceci dit, c’est tellement rare que j’utilise du vernis brillant qu’il était important pour moi de le mentionner. Je n’aime pas le côté trop éclatant des projets lorsqu’ils sont vernis avec du brillant. Je trouve que les reflets gênent la lecture des volumes, en plus de donner un côté clinquant/babiole que je n’affectionne pas vraiment. Mais bon, ceci est une question de goûts, et comme dit l’adage « les goûts et les couleurs, ça ne s’invente pas! ».

chibi_venom2.png

 

Envie de découvrir tout le processus ? Je vous ai préparé une vidéo en accéléré avec les différentes étapes et j’espère que cette dernière vous plaira !

En attendant l’article de la semaine prochaine, prenez soin de vous !

✦✦✦

Réalisations

Un Batman qui aura pris son temps…

Je ne sais pas vous, mais il m’arrive par moment de mettre de côté des projets sans réellement m’en rendre compte, et une fois que c’est fait, c’est comme qui dirait foutu.

Alors, comment j’ai mis plus d’un an pour faire ce buste de Batman ? 

Je l’ai commencé en Février 2017… Et oui, ça date, et je remercie mes publications Twitter pour m’aider à retracer la chronologie !

Pourquoi Batman ? Probablement parce qu’en traînant sur Pinterest, je suis tombée sur un buste qui m’a inspirée. D’ailleurs, à l’époque, le format « buste » était le plus adapté à mon niveau : ça me permettait de me concentrer sur seulement la moitié d’un personnage. Ca évitait que je me dégoûte toute seule à avoir trop de difficultés sur un même projet.

C4C7B_oXAAAK2vM

Sous un autre angle, même encore maintenant j’apprécie ce format : je n’ai pas besoin de couper en deux le personnage pour qu’il rentre dans mon four et je n’ai pas besoin de réfléchir à son centre de gravité pour qu’il soit stable. Enfin, j’ai 2 fois moins de travail dessus et la satisfaction d’un projet terminé, ça n’a pas de prix. Pas que je ne souhaite pas m’investir dans des formats plus imposants, mais lorsque l’on passe plus d’un mois sur un projet, la motivation peut aussi s’envoler d’un coup sec…

Bref, un petit mois après, la partie sculpture était terminée. J’y vois désormais plein de défauts, mais puisqu’il est cuit, je ne peux plus rien y changer.
(Désolée pour la qualité de la photo, j’ai pas dû me rendre compte -à l’époque- qu’elle laissait clairement à désirer… )

C7T0Ue6W4AI2LVv

Bon, une fois que le plus gros était fait, il ne me restait plus que la peinture, et ce n’était vraiment pas le plus compliqué. Oui, mais ça a été aussi à ce moment là où j’ai eu envie d’apprendre à faire des moulages. D’ailleurs, ce pauvre batman a subit plusieurs essais ratés de moule chaussette en latex ainsi que du plâtre pour que dalle, vu que rien n’allait.

Et c’est là où tout à plus ou moins basculé : mes échecs m’ont certes appris beaucoup, mais ils m’ont aussi grandement démotivée. Je n’avais plus envie de me pencher sur le moulage de peur de rater une nouvelle fois (sans parler du coût des matières premières qui partaient à chaque fois à la poubelle), mais je n’avais pas non plus envie de ne pas mouler ce buste. De ce fait, je n’avais pas envie de lui faire la peinture, me disant que l’étape du moulage l’abîmerait peut-être… Il s’est donc retrouvé au fond d’un placard.

Ce n’est que fin septembre 2018 que j’ai retrouvé ce buste toujours sans couleurs là où je l’avais laissé… Et j’ai décidé de le peindre. Plus d’un an qu’il attendait patiemment, et l’idée d’avoir un projet non fini me contrariait sincèrement. Dire que je l’avais presque oublié !

Le voilà désormais terminé, et la culpabilité de l’avoir laissé traîné s’est enfin envolée.

batman

Avec ce buste, j’ai réalisé que d’attaquer plusieurs projets en même temps ne me convenait pas du tout. Si je lâche l’affaire pour me concentrer sur autre chose, j’en perds complètement ma motivation… Du coup, c’est fini pour moi : je commence quelque chose, je le finis.
Je me permets malgré tout quelques petites réalisations comme des portes clés ou des aimants lorsque je suis dans un réel gros projet, mais ça s’arrête là. J’ai d’ailleurs d’autres choses « en attente » comme l’a été ce Batman, il faudra que je rattrape mon retard !

Et vous, vous avez des projets en attente / semi abandon voire carrément oublié ? Vous arrivez à vous concentrer sur plusieurs projets en même temps ?

Réalisations

Un crâne marqué par le sang

Halloween approchant à grand pas, je me suis dit que de vous parler un peu de ce
Il y a un petit moment, maintenant, on m’a demandé quelque chose de spécial : un projet d’inspiration Skyrim, le jeu vidéo.

On a d’abord discuté de l’idée ensemble, afin d’être certaine de bien comprendre les attentes. Je n’ai pas envie de décevoir la personne qui me fait cette demande en étant complètement à côté de la plaque.
Je reçois cette image de référence, ce qui est toujours important pour moi afin de me faire une réelle idée.

BlackDoorDB
Le projet est donc défini comme tel : un crâne d’inspiration Skyrim, avec la main légèrement creusée dans l’os et de laquelle s’écoule le sang.

Je m’attaque donc doucement au projet et, dans ces cas-là, j’aime bien envoyer quelques photos du Work In Progress à la personne concernée.
C’était un réel défi pour moi, car je n’avais jamais sculpté de crâne à proprement parlé. Une tête avec les chairs recouvrant les os, oui, mais ce n’est pas tout à fait la même chose ici. Les volumes sont légèrement différents.

20171220_182014.jpg

D’ailleurs, je m’y suis reprise à deux fois pour les dents : mon premier essais, elles étaient plutôt réussies mais pas assez courbées… or, la mâchoire est un arc de cercle et les dents suivent le mouvement. J’ai tout enlevé puis tout recommencé. Elles ne sont pas tout à fait régulière et c’est aspect m’a plu : il est rare d’avoir une dentition impeccable, et sous un certain angle, ce manque de perfection me semblait plus réaliste par rapport à des dents parfaitement calibrées et alignées.

20171221_105641.jpg

Le volume globale étant créé, j’ai donc attaqué l’empreinte sur le front. J’avais déjà réalisé quelque chose de similaire sur un porte clé d’inspiration Skyrim aussi, mais le projet était ici légèrement incurvé. Il me fallait donc faire attention aux proportions et éviter que l’empreinte ne soit déformée.

J’ai repris exemple sur le porte clé, et j’ai doucement creusé dans la pâte. Il était important pour moi d’avoir des tracés propres, légèrement en profondeur, pour m’assurer une peinture correcte. Sans ce léger relief, il m’aurait été beaucoup plus difficile de délimiter les contours de la main uniquement avec la couleur. Par contre, il fallait également que je veille à ne pas trop creuser en profondeur, de risque de casser cette effet de simple empreinte.

20171221_172414.jpg

A ce stade, j’ai réalisé qu’il y avait un double cercle tout autour de la main… Et honnêtement, ce dernier m’embêtait pour diverses raisons. Cela être périlleux à réaliser afin qu’ils soient bien centrés sur le même point, mais aussi pour trouver de quoi marquer parfaitement les empruntes. J’avais également peur que lors de la mise en couleurs, ce soit très difficile à peindre correctement, et que le résultat soit moyen. Enfin, je trouvais également que ces cercles enfermaient un peu trop le motif de la main. Sans, cela se résumait à « une main ensanglantée qui a déposée son emprunte » qui me plaisait aussi beaucoup. Après confirmation avec la personne concernée, il n’y eut donc pas de double cercle.

Pour les curieux-ses, voici la photo du porte clé « lettre d’assassin » d’inspiration Skyrim dont j’ai parlé un peu plus haut et qui, dans l’idée, s’en rapproche beaucoup !

KC_SkyrimLA_3

Après cuisson, l’étape de la peinture arriva à grands pas ! Il y eut deux options cohérentes pour les couleurs définitives du projet : garder les teintes de l’exemple ou partir dans des tons plus réalistes de vieux ossements. Ce fut la première option qui fut retenues, ce qui complexifia légèrement les ombrés :  il est relativement compliqué de marquer des zones d’ombres sur une teinte déjà très sombre. Ce fut également la même chose sur les zones à éclaircir : si l’on part sur une couleur trop claire par rapport à celle de l’objet, le contraste est trop brutal.
Pourquoi je parle d’ombrés et d’éclaircissements ? Parce que ces légers changements de teintes permettent de révéler l’action de la lumière sur les courbes et donc de mettre en valeurs les volumes construits lors de la sculpture de l’objet.
Bon, clairement, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre en peinture et il y a des personnes qui s’y connaissaient bien plus que moi sur le sujet… Mais c’était pour vous l’expliquer dans les grandes lignes.

Crane skyrimCrane skyrim_2
D’ailleurs, ça y est, on arrive à la fin ! Et vous savez tout quant à la construction de ce projet ! En espérant que la lecture de cet article vous a été agréable et que le résultat final vous a plu.

Quant à moi, je vous donne RDV très vite pour un nouvel article… Prenez soin de vous !

✦✦✦✦✦

Porte-clé·Réalisations

On reprend sérieusement l’écriture de ce blog avec un porte clé Storm Trooper

Me revoilà. Beaucoup de choses se sont passées ces dernières semaines et j’ai préféré mettre de côté cet espace plutôt que d’y poster des articles uniquement dans le but d’y poster quelque chose.
J’ai toujours favorisé la qualité à la quantité, même si ce n’est pas dans l’ère du temps : les choses doivent aller vite, probablement trop vite, et il est préférable d’être sous une montagne de « production » plutôt que de réaliser quelque chose qui ait du sens.

Bon, alors par contre, j’ai un autre soucis : j’ai envie de modifier tout le design de ce blog. Comme si, durant ce laps de temps, mes goûts avaient complètement changés… Enfin, je verrai ça au fur et à mesure pour les modifications.

Bref, pour repartir dans la publication par ici, je vais reprendre les projets dans l’ordre où je les ai réalisés. Enfin, je vais essayer 😉

J’ai réalisé ce porte clé storm trooper d’inspiration Star Wars à partir de pâte polymère blanche. Le reste, c’est de la peinture acrylique noire qui a été par la suite vernie afin de la protéger des éventuelles frottements dans les poches.

 

KC_Troopers

 

A propos de ce projet, j’en ai profité pour réaliser une emprunte via de la patamould (vous savez, ce bi-composé que l’on mélange pour faire un moule ressemblant à du silicone). Il m’est donc possible d’en faire d’autres en fonction des besoins !